Vous recherchez une SOLUTION D'HÉBERGEMENT POUR UN SENIOR, nous vous rappelons :

* Champs requis

Retraite Seniors

Maison de retraite Directeur en maison de retraite, un rôle clé !

maison-retraite-directeur

Le directeur d’une maison de retraite gère un établissement public ou privé accueillant des personnes âgées, dépendantes ou non. Il en est le responsable légal, mais aussi le personnage clé, aussi bien dans les grandes orientations que dans la vie quotidienne. Le directeur d’un EHPAD prend en charge les aspects humains tout autant que les aspects administratifs : un rôle délicat s’il en est ! Découverte de ce métier peu connu.

Directeur en maison de retraite : quelle formation ?

 

A la base, de nombreux directeurs de maison de retraite viennent du secteur médico-social (infirmiers, assistants sociaux) ; d’autres, dans le secteur public, viennent d’une filière administrative.

Membres de la fonction publique hospitalière, les directeurs de maisons de retraite du secteur public ont obligatoirement réussi un concours nécessitant un niveau licence au minimum. Ils préparent ensuite, en 2 ou 3 ans, le CAFDES ou Certificat d’Aptitude à la Fonction de Directeur d’Etablissement Social et médico-social, qui est délivré à la suite d’une soutenance de mémoire.

Même si l’obtention du CAFDES n’est pas strictement obligatoire, elle est de plus en plus souvent nécessaire pour exercer les fonctions de directeur de maison de retraite, aussi bien dans le secteur privé que dans le secteur public.

Directeur en maison de retraite : la gestion administrative

 

Le directeur de maison de retraite est un véritable manager, qui doit avoir de solides qualités entrepreneuriales pour faire tourner son établissement. Il prend en charge la totalité de la gestion administrative de la structure, ce qui inclut d’une part les aspects administratifs et financiers, d’autre part le recrutement et la gestion du personnel.

Aspects administratifs et financiers : il incombe au directeur de la maison de retraite d’établir un budget et de s’y tenir, en effectuant des choix parmi les différents postes de dépenses. Il recherche des financements, veille à bonne tenue de la comptabilité, assure la paie du personnel. Il est également en charges des relations avec les autorités de tutelle et les organismes de sécurité sociale, sans oublier les relations avec les fournisseurs choisis par ses soins.

Recrutement, gestion et encadrement du personnel : l’autre volet de la gestion assurée par le directeur n’est pas le moindre. Il a, en effet, la lourde charge de recruter, de former et de gérer un personnel varié : cadres de santé, aides-soignants, infirmiers, aides médico-psychologiques, médecin coordonnateur, personnel paramédical, agents hôteliers, animateurs, secrétaires, cuisinier…

Il définit le contenu des différents postes, recrute personnellement les salariés et anime les équipes. Il organise le travail de tous dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité, élabore les plannings et assure l’organisation des permanences (nuit, week-end…). Dans un contexte où la nécessité de formation du personnel des maisons de retraite ne cesse de croître, le directeur établit les plans de formation, offrant par exemple aux soignants la possibilité de se former à des approches spécifiques dans une philosophie de bientraitance.

Directeur en maison de retraite : les aspects humains

 

Une maison de retraite est avant tout un lieu de vie ; un directeur humain et chaleureux donne l’impulsion et entraîne dans son sillage l’ensemble du personnel, insufflant à toute la maison un esprit de vitalité dont les résidents sont les premiers bénéficiaires.

Le directeur est, en effet, l’interlocuteur principal des résidents et de leur famille. Il les reçoit pour la visite de pré-admission et c’est lui qui accepte ou non la candidature d’un nouveau résident. Il a ensuite la tâche délicate d’organiser l’accueil et l’accompagnement des nouveaux arrivants de façon à les aider à passer en douceur le cap de l’entrée en collectivité.

Tout au long de leur séjour, le directeur reste disponible pour écouter leurs besoins et satisfaire leurs demandes. De la même façon, il se tient à l’écoute des problèmes du personnel et veille à la cohésion des équipes. Il lui revient encore de gérer avec doigté les conflits entre salariés ou entre salariés et résidents.

Directeur en maison de retraite : la responsabilité de la qualité des services

 

Véritable maître de maison, toujours en contact avec la réalité quotidienne de l’établissement, le directeur est, en tous points, responsable de la qualité du cadre de vie et des services offerts aux résidents.

Le bien-être des personnes hébergées en maison de retraite commence avec des locaux confortables, chaleureux, bien équipés et bien entretenus. Ce cadre de vie de qualité, c’est le directeur qui en est responsable. C’est lui qui veille à l’entretien des bâtiments comme du matériel, qui prend la décision d’introduire des équipements de pointe dans l’établissement, qui pense à refaire la décoration, à retapisser une chambre, etc.

La qualité des services dépend étroitement de la qualité des soins et de la prise en charge médicale, particulièrement en EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). La qualité de la restauration est primordiale pour le plaisir et la santé des résidents, aussi bien que la variété des animations proposées. Les responsabilités du directeur en matière de sécurité ne sont pas des moindres : responsable de la gestion des risques, il engage sa propre responsabilité en cas d’accident.

Au-delà de ces aspects logistiques et organisationnels, c’est le directeur qui définit les orientations stratégiques, élabore le projet d’établissement, rédige sa charte et met en place une démarche globale de qualité et de bientraitance. A cette fin, il évalue les pratiques du personnel et organise sa formation, pour garantir au final le respect de la dignité, des droits et des libertés des personnes accueillies. A un niveau plus personnel, c’est le directeur qui est le garant du confort physique et moral de chaque résident et du respect du projet de vie qui a été élaboré avec lui lors de son entrée dans l’établissement.

Véritable homme orchestre, le directeur donne ainsi l’impulsion globale à son établissement tout en ayant l’œil sur les moindres détails, avec la préoccupation constante de veiller à la qualité de vie des résidents. De l’énergie, de la compétence et de la bonne humeur du directeur dépendent étroitement le bien-être des personnes qui lui sont confiées.

Vous recherchez une solution d'hébergement
ou de prise en charge pour un senior

Nos conseillers à votre écoute !

Retraite Seniors trouve pour vous la formule adaptée,
Maisons de retraite, Résidences services seniors, Accueil de jour.